08/05/2008

A ton Chat

Elle a les moustaches fines, et ses pattes s'emmêlent,
Aux ombres qu'elles croisent s'écriant « c'est ma proie ! »
Et à la lumière d'un brin de soleil, ses pas en ribambelle
Tâchent de soubresauts curieux et gais le sol de bois .
Petite et gracile, comme le roseau se défend de l'eau,
Elle s'en va, les griffes en crinière pourfendre les files
Qui par mouvement, s'étaient décrochés du rideau,
Sa longue taille dans l'embrasure de lumière s'effile.
Un bruit ! Des pas grondent. Une voix amusée,
Et la silhouette, surprise, s'immobilise d'un coup.
Des rires ! Lougate s'élance altière sur le parquet,
Derrière elle, des ronds jaunes : ce sont des trous.

6d33750cfe788880

free music
referencement gratuit

18:58 Écrit par Comtesse Christa dans Le chat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chat, chaton, poesie, hommage, eloges, joueur, rigoler, litterature, poeme, beaute |  Facebook |